E-santé et Territoires

Accueil » Dr Antonio Güell

Dr Antonio Güell

 

Docteur en Médecine (Neurologie, Médecine Aéronautique), Maîtrise de Biologie Humaine

1) CHU de Rangueil  1976-1986

Responsable du Laboratoire d’Exploration de la Circulation et du Métabolisme Cérébral et du Laboratoire de Médecine Spatiale.

2) CNES  (Centre National d’Etudes Spatiales)  1986 – 2012 :

– 1986 -1989           Centre Spatial de Toulouse : Coordination Scientifique et R/D Sciences de

                                la Vie.

– 1990 -1992           Directeur Médical au  Médès (Institut de Médecine Spatiale deToulouse),

– 1993 – 2003          Responsable des Programmes Sciences de la Vie à la Direction des

                               Programmes du CNES(Paris).

– 2004- 2012           Chef du Service Application / Valorisation à la Direction des

                               Programmes du CNES(Paris).

3) Retraité depuis Juin 2012: consultant pour Médès (e-santé), Animateur DAS 4 du Pôle Cancer Bio-Santé, Consultations médicales au CCAS et au Centre de Vaccination Internationale de la Ville de Toulouse.

Auteur de plus de 280 de publications scientifiques dans les domaines du débit sanguin cérébral, de la  microgravité et de la e-santé.

                                                  PROGRAMME DIABSAT ITINERANT

Prés de 350 millions de personnes sont diabétiques dans le monde. On est en présence d’une épidémie mondiale émergente de diabète imputable aux augmentations rapides enregistrées dans la fréquence du surpoids, de l’obésité, de la sédentarité et d’une nutrition déséquilibrée.

L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde.

Avec le temps, et avec un traitement désadapté, le diabète peut endommager le cœur, les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins et les nerfs

Le programme Diabsat itinérant ( Centre National d’Etudes Spatiales, Région Midi-Pyrénées, Association Diamip) consiste à dépister dans les zones isolées /rurales ou isolées par paupérisation de professionnels de santé les complications du diabète grâce à un camion itinérant opéré par une infirmière et permettant de réaliser les examens suivants :

  • une rétinographie pour l’étude du fond de l’œil ,
  • un doppler artériel des membres inférieurs,
  • une prise des pressions plantaires ainsi qu’une étude de leur sensibilité,
  • enfin une évaluation de la fonction rénale.

Cet outil est opérationnel depuis 2010 et les résultats qui seront présentés concernent une cohorte de plus de 3500 patients. Un petit film terminera la présentation.

 

%d blogueurs aiment cette page :